Exemples de configuration de consoles

blockDiagramVoici quelques exemples de configuration avec des consoles à des prix abordables (de 2000€ à 5000€ environ).

Yamaha 01V96, 01V96i & TF, Allen&Heath Qu24 / Qu32 & GLD80 / GLD112, Midas M32 & Behringer X32, Soundcraft Si, Presonus StudioLive v3, Roland m-400.

  • Yamaha 01V96

01v96-frontBackCards.jpgIci il faut passer par une carte additionnelle : ADAT, MADI ou Dante par exemple.

Le port de sortie ADAT de la console vous servira pour les sorties vers les haut-parleurs en passant par un convertisseur ADAT vers analogique. Le port d’entrée ADAT peut servir à recevoir des bandes depuis un ordinateur.
Les sorties direct-out post-fader des tranches sont assignées aux sorties du slot. Il y a un maximum de 16 voies disponibles.
Les retours du traitement peuvent être assignés du slot vers les entrées cascades des voies de mix (bus et aux). Là aussi il y a une limite à 16 canaux. Si certaines voies de mix sont occupées pour des effets par exemple, il est possible d’envoyer les retours de traitement vers des tranches d’entrée dont on assignera les sorties direct-out aux amplis.

On pourra avoir 16 envois et 16 retours vers/depuis le traitement et 14 départs vers des haut-parleurs : 2 master + 4 omni + 8 ADAT en 48kHz.

Documentation pour la 01V96 synopsis page 325

 

  • Yamaha 01V96i

01v96i-frontBackSur la dernière génération des 01V96 on trouve un port USB pour envoyer et récupérer 16 canaux dans chaque sens. On pourra donc réserver le slot pour avoir plus de voies de sorties vers les haut-parleurs ou passer en 96kHz.

Les sorties direct-out post-fader des tranches sont assignées aux sorties du port USB.
Les retours du traitement sont assignés au entrées du port USB vers des tranches d’entrées, on ne peut pas les patcher aux entrées cascade des voies de mix. On pourra au choix repasser par des voies de mix ou sortir par les direct-out post-fader des pistes qui reçoivent les retours du traitement.

On pourra avoir au maximum 16 signaux allant vers le traitement et autant en revenant.

Documentation pour la 01V96i (owner’s manual), synopsis page 68.

 

  • Yamaha TF

tf3_frontback.jpgCette série de consoles a un port USB qui peut transporter 34 canaux dans chaque sens. Il y a également une carte optionnelle Dante qui peut servir pour le rack de scène ou tout autre périphérique Dante.
Les capacités en nombre de voies sont identiques sur les trois tailles de bac. Seules le nombre de connecteurs XLR et de faders change.

On assignera les sorties direct-out post-fader des entrées vers l’USB et pour le retour du traitement il faudra passer par d’autres voies d’entrées patchées sur l’USB.

Il sera possible d’avoir en tout jusqu’à 20 sorties. Le total du nombre de sorties et d’entrées ne pourra pas dépasser 48.

Documentation de la série TF synopsis page 103

 

  • Allen&Heath Qu24 ou Qu32

Qu_frontBackCes consoles ont un port USB capable d’autant de voies qu’il y en a sur la console. Chaque entrée peut-être assignée soit à l’entrée analogique ou USB correspondant : voie 2 assignée à l’entrée analogique 2 locale ou à l’entrée USB 2 par exemple. Un boîter de scène numérique permet plus de souplesse.

Il est possible de choisir 2 modes pour l’envoi vers l’USB, soit tous les signaux sont pris en sortie de préampli, soit ils sont pris post-fader, c’est ce mode qui nous intéresse ici.
Pour le retour du traitement, il n’y a pas de possibilité de rentrer directement sur une voie de mix. Il faut donc passer par une tranche d’entrée pour récupérer le signal en sortie du traitement et ensuite de l’envoyer vers les voies de mix.

On pourra avoir autant de sortie que de voies de mix. Le nombre total d’envoi et de retour vers/du traitment WFS est limité par le nombre de canaux d’entrée.

Synopsis de la série Qu

 

  • Allen&Heath GLD80 ou 112

GLD_frontBackCardsCes consoles possèdent un port pour une interface audionumérique : ADAT, MADI, Dante…

On enverra les signaux vers le traitement à partir des direct-out post-fader vers le port audionumérique.
Pour le retour du traitement, il est possible d’assigner les entrées de l’interface audionumérique à des entrées externes directement sur les voies de mix.

La console gère jusqu’à 64 canaux dans chaque sens en 48kHz uniquement sur l’interface audionumérique et 20 voies de sorties.

Datasheets des GLD 80 & GLD 112

 

  • Midas M32 ou Behringer X32

M32_frontBackCardsCes consoles possèdent un slot pour une interface audionumérique : USB, ADAT, MADI, Dante… Autrement on peut sans doute passer par un port AES50.

Dans le cas où on utilise l’interface audionumérique :
Il n’est pas possible d’assigner directement le direct-out post-fader à l’interface audionumérique. Il faudra dans un premier temps patcher les direct-out post-fader à d’autres sorties (AES50 ou P16/Ultranet) pour ensuite copier/assigner aux sorties du slot audionumérique les voies AES50 ou P16.
Pour le retour, il faudra passer par des tranches d’entrées pour récupérer les signaux en sorties de traitement.

La somme du nombre d’entrées et de sorties ne pourra pas dépasser 32.

Documentations des X32 (synopsis page 70) & M32 (synopsis page 52)

 

  • Soundcraft Si

si-impact-frontBackCards
Selon les variantes il y a un ou deux emplacements pour des cartes d’extension audionumériques :
– Si et Si+ : de 1 à 2 selon le modèle
– Si compact : 1
– Si expression : 1
– Si performer : 2
– Si Impact : 2 dont une carte MADI sur câble Cat5 (type câble réseau, mais rien à voir avec un protocole audio sur IP) et USB fournie avec la console.
Pour plus d’information voir la page sur le site de Soundcraft.

Ca commençait plutôt bien… et puis vous cherchez où dans cette interface se cache la sortie direct-out post-fader. Il y a bien un truc qui y ressemble, mais qui en fait est pris au niveau du préampli avant ou après le filtre coupe-bas. Les points d’insert ne peuvent pas être post-fader non-plus. Les seules sorties possibles sont celles des voies de mix et des matrices. Dommage…

 

  • Presonus StudioLive v3

presonus-studiolive_frontBack.jpgCette série de consoles a un port USB pour du multipiste numérique. Malheureusement l’assignation des envois depuis les pistes d’entrée ne sont possible que depuis le préampli ou pre-fader.
Là aussi, dommage… La console étant récente on peut espérer, à la différence de la Soundcraft qui n’enrichit pas trop les différentes générations avec de nouvelles fonctionnalités, qu’une mise à jour introduise la possibilité d’assigner les direct-out post-fader.

Synopsis de la StudioLive 24

  • Roland M-400

m400_frontBack.jpgLe port REAC est un protocole d’audio sur IP avec un driver ASIO. Cette console propose 48 tranches d’entrée et 18 voies de mixage.
On peut avoir des direct-out post-fader sur le REAC et assigner en retour de traitement sur des voies d’entrées.

On pourra avoir jusque 18 sorties avec un boîtier de scène en plus pour compléter les 8 XLR au dos de la console. Le nombre total d’entrées et de sortie de la WFS ne pourra pas dépasser 48.

Malheureusement cette console a été remplacée par la M-300 qui n’a plus que 8 voies de mixage ce qui est bien trop peu pour la WFS.

Synopsis de la M-400

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s