WFS: VVerrrry Fast Super-computer?

Voici quelques repères concernant les configurations d’ordinateur et ce dont on peut en attendre par rapport au nombre de pistes et de la latence.
Si vous êtes déjà utilisateur, vos configurations sont bienvenues dans le tableau ci-dessous. Merci !


Here are a few pointers regarding the configuration of computers and how many channels and what latency to expect.
If you are already using the system, your configuration is welcome in the table below. Thank you!

mise à jour / updated 2018/11/23

Poursuivre la lecture « WFS: VVerrrry Fast Super-computer? »

Histoire(s) du Théâtre 1 – La Reprise – saison 1, épisode 7

IMAG0731

Le spectacle de Milo Rau Histoire(s) du Théâtre 1 – La Reprise était programmé au festival GREC à Barcelone, non loin de Toulouse. Ce fut l’occasion de faire entendre en condition de spectacle la reprise des voix et la diffusion des bandes par la WFS au lieu de se servir du dispositif habituel avec une façade et un plan au lointain. Poursuivre la lecture « Histoire(s) du Théâtre 1 – La Reprise – saison 1, épisode 7 »

Système WFS DIY

Système de sonorisation WFS open-source.
Patch de Pierre-Olivier Boulant fonctionnant dans Max7/8 sous Windows ou MacOS.
Documentation en français disponible


Open-source WFS sound reinforcement system.
Designed by Pierre-Olivier Boulant. Running with Max7/8 on Windows or MacOS.
English documentation available.

mise à jour du / updated 16/04/2019

Poursuivre la lecture « Système WFS DIY »

Synopsis console+WFS

dsc_5040.jpgVoici quelques explications sur les différents routings entre console et traitement WFS. En général la console va servir à traiter les signaux provenant de chaque micro, bande ou voie de synthétiseur avant de les envoyer vers le traitement WFS. En sortie de traitement on a pas mal d’options différentes en fonction des possibilités de la table de mixage. Poursuivre la lecture « Synopsis console+WFS »

Opéra Remix – Macbeth

macbeths21

Dans ce cas les micros étaient à des positions fixes sur scène étant donné que l’action se déroule en un nombre limité d’endroits. La spatialisation ici se fait en dupliquant des voies ou des prémix avec des délais différents assignés aux voies de sortie.

La scénographie de cette pièce musicale ne se prête pas naturellement à une homogénéité de la diffusion acoustique. En effet l’orchestre est placé sur scène complètement à cour. Le chœur est à l’opposé, à jardin. Et l’action principale se déroule sur un podium central, un carré de 3m de côté avec un coin dirigé vers le public.

L’objectif ici est d’offrir le maximum de présence et de détail sans faire entendre la sonorisation.

Le plan de diffusion comprend une face avec un point central. En général une paire de side-fills pour compléter au parterre à mi-distance et 4 à 6 front-fills pour les premiers rangs. En l’absence d’instruments descendant très bas dans le grave, les enceintes jouent en large bande plutôt que filtrées à 100Hz et avec un renfort de grave.

macbethplot

Chaque instrument de l’orchestre de chambre est repris par un micro (cardio ou hypercardio) placé à une distance de 30cm et 80cm. Il y a évidemment de la diaphonie. Il convient donc d’aligner les délais de chaque entrée pour minimiser les filtres en peigne au sein du prémix stéréo de l’orchestre.

Ce prémix est réinjecté en tête de tranche soit par le biais du patch s’il le permet (DiGiCo, Midas Pro) soit par des sorties et entrées si il y en a en nombre suffisant sur la console. Les micros des podiums au centre et à l’extrême jardin et ceux du chœur sont dédoublés ou réinjectés par le patch. Chaque copie reçoit un délai croissant.

Les enceintes les plus proches de la source reçoivent le signal avec le moins de délai et inversement celles les plus loin des sources celui avec le plus de délai.

Les retours de réverb’ et la diffusion des bandes se fait dans le calage normal du système sans délai supplémentaire. Il est important de commencer le travail de mise en phase des enceintes pour permettre d’avoir une diffusion « classique » en plus de la diffusion en synthèse de front d’onde.

Cette technique permet de gagner davantage de niveau sans révéler la présence de la sonorisation qu’une approche classique uniquement basée sur le panoramique. De plus où que l’on se place dans la salle, on perçoit la sonorisation des sources en accord avec leur son acoustique.

SD8 fileS21 file